Laureline Meizel

Laureline Meizel, critique. Après un diplôme d’HGA à l’école du Louvre (spécialité histoire de la photographie) et un cursus à l’université Paris 1 en histoire de l’art, je suis allocataire de recherches en histoire de l’art contemporain à Paris 1 (ED441, EA4100 (HiCSA) / CIRHAC) depuis octobre 2008. Mon sujet de thèse développe des recherches entamées en master 2 et traite de "La photographie appliquée à l’illustration du livre en France : 1867-1900". En décembre 2008, j’ai par ailleurs été lauréate du premier prix Roland Barthes pour la recherche photographique, qui a récompensé un mémoire de master 1 consacré à des romans-photos contemporains et intitulé : Entre « scénarisation du visuel » et « visualisation du scénario », le paradigme de l’équilibriste dans les récits photographiques de Benoît Peeters et Marie-Françoise Plissart. Parallèlement à ces activités de recherches, je suis également moniteur à l’université Paris 8 (UFR 1 – Arts, philosophie, esthétique), où j’enseigne l’histoire de la photographie à des étudiants de niveau licence. Enfin, je participe en tant que bénévole aux activités de l’association MusikMekanikCirkus, centrée sur la diffusion des musiques électroniques et expérimentales, des arts fondés sur le détournement et sur le DIY (festival Sérendip, Paris, oct 2010 et oct 2011). ©photo Gilles Ribero

Lien des articles :

Samuel Boche-----« Au cœur du labyrinthe, des échappées. »